un homme en chemise blanche en train de consulter son téléphone portable

Protégé : La technologie WaryMe

Un protocole dédié aux appels de détresse pour une solution PTI – DATI nouvelle génération :

WaryMe a développé un protocole tout ‘IP’ (protocole Internet) dédié aux appels de détresse. Il s’agit d’une technologie unique qui apporte de nouvelles performances dans la gestion des situations d’urgence et de menace :

Alerte riche : le protocole permet de transporter en temps réel les données multimédia qui vont vraiment permettre de lever le doute et qualifier la situation d’urgence : identification, mode de déclenchement, environnement sonore, géolocalisation, activité humaine, vidéo… 

• Multi récepteurs : une alerte peut être reçue et traitée simultanément par plusieurs utilisateurs. Cela garantit une bonne réception de l’alerte et offre de nouvelles possibilités de collaboration dans la prise en charge et l’intervention.

• Instantanéité : une alerte est reçue en moins d’une seconde pour une plus grande réactivité. Elle garantie au collaborateur en danger une réponse rapide.

• Robustesse : en cas de congestion ou de perte de réseau, les données de l’alerte (environnement sonore, localisation) continuent d’être enregistrées sur le smartphone de l’émetteur. Elles sont retransmises dès que de meilleures conditions réseau sont de retour. Aucune information n’est perdue.

• Écoute d’ambiance en live ou en différé : l’enregistrement audio peut être joué depuis le début de l’alerte, ou à n’importe quel moment, jusqu’au ‘live’ qui permet d’écouter en direct l’environnement sonore de l’utilisateur. Ainsi, il est possible de qualifier à distance, la gravité de la situation. En cas de prise d’otage, l’enregistrement audio permet aux forces de l’ordre de suivre en temps réel et de l’intérieur, l’évolution de la situation.

• Un PC Sécurité dans la poche : l’ensemble des fonctionnalités de réception et de traitement d’une alerte sont accessibles depuis l’application mobile WaryMe. Votre smartphone devient alors un véritable PC Sécurité mobile.

Pourquoi avoir développé un protocole basé sur IP ?

La plupart des solutions PTI-DATI du marché (boîtiers dédiés ou applications mobiles) s’appuient sur l’utilisation du SMS ou de l’appel téléphonique pour transmettre l’alerte. Cependant, l’appel téléphonique présente des inconvénients et des limitations :

• Routage non flexible, mono destinataire : un appel téléphonique ne peut être routé que vers un seul destinataire, dont le numéro de téléphone est configuré dans le dispositif. La téléphonie ne permet pas d’appeler plusieurs personnes simultanément. Elle ne permet donc pas la réception et le traitement d’une alerte par un groupe d’encadrants.

• Etablissement d’appel : un appel téléphonique nécessite une phase d’établissement (avec décroché par le destinataire). Pendant ce temps, qui peut prendre plusieurs secondes, l’environnement sonore de l’émetteur n’est pas enregistré. Pourtant, ces premières secondes sont capitales pour la qualification, la levée de doute.

• Manque de fiabilité : l’appel peut échouer, ne pas aboutir ou une fois établi, peut être coupé (en cas de problème de réception réseau par exemple). A partir de ce moment-là, l’environnement sonore de l’émetteur n’est plus enregistré. Un nouvel appel téléphonique doit être établi.

Mauvaise qualité audio : l’appel téléphonique limite la bande des fréquences enregistrées, pour privilégier la voix d’un interlocuteur à proximité du micro et atténuer les bruits ambiants. L’enregistrement audio d’un environnement sonore (écoute d’ambiance) est donc de très mauvaise qualité.   

Enregistrement audio, archivage : enregistrer automatiquement les appels téléphoniques de détresse nécessite une infrastructure télécom adaptée (enregistreurs). Ce qui a un coût important, que seuls les centres de télésurveillance peuvent mettre en place.